Une nouvelle démonstration de pastel sec dans laquelle je peins un champ de blé en plein air. Dans cette vidéo je vous parle particulièrement de la composition, mais aussi du petit viseur de cadrage que j’ai utilisé pour m’aider à la choisir.

Champ de blé au pastel sec

Mon matériel de pastel sec en plein air

Cadrer un paysage pour le peindre

Dans ma vidéo sur le champ de coquelicots au pastel sec, je vous expliquais que j’avais déplacé certains éléments par rapport au paysage que j’avais devant moi. Si je regardais à gauche je voyais les coquelicots, si je regardais à droite je voyais la montagne en fond. J’ai donc déplacé mes coquelicots pour qu’ils se retrouvent sur le même cadrage que la montagne. C’est une liberté artistique que j’apprécie beaucoup.

Mais parfois, les choses ne sont pas si simples. Parfois on voit un paysage immense et on ne sait pas quelle portion on devrait représenter sur son support. Quel espace accorder aux différents éléments qui le composent.

Avoir un viseur avec soi peut aider. On peut le régler aux proportions de sa feuille et étendre son bras plus ou moins loin de soi pour serrer et desserer le cadrage autour de l’élément principal du tableau. Certains artistes vont maintenir ce viseur dans leur main pendant toute la durée de création de leur esquisse. Pour ma part je l’utilise seulement pour me donner une idée des éléments à disposer aux extrémités de ma composition.

champ de blé pastel sec

Champ de blé au pastel : Composition

Un champ de blé au pastel peut être ennuyeux s’il n’est pas soutenu par une composition intéressante. De manière générale, les champs uniformes nécessitent quelques éléments supplémentaires pour ne pas faire des sujets trop plats.

Ici, plusieurs éléments m’ont permis d’apporter du contraste et de la profondeur. Notez que le rendu plaira à certains et pas à d’autres, une composition est toujours subjective. Mais cela peut toujours donner des idées.

Arrière-plan

L’arrière-plan, bleuté et très flou, crée un sentiment de perspective. Notez l’emploi de rose pâle dans le ciel pour une atmosphère matinale qui transmet un sentiment de fraîcheur.

Plan du milieu

La ligne d’arbres de la partie droite, en perspective elle aussi, offre une rupture avec les beiges du blé. Ce sont des verts sombres, très contrastants avec le champ. En outre, ils projettent leur ombre sur une partie de celui-ci, ce qui m’a permis de jouer avec les violets et les bleus.

Le blé peut sembler très uniforme, mais il me semble nécessaire ne pas le représenter de façon trop plate. C’est l’occasion de jouer sur les textures avec le grain du papier apparent. On peut saisir quelques épis individuels même si ce sont de simple touches de pastel. J’ai représenté le passage d’un tracteur par des traînées sombres en perspective, et j’ai glissé quelques zones vertes pour matérialiser des herbes sauvages dépassant du blé.

Premier plan

Quelques fleurs sauvages au premier plan apportent encore plus de perspective et renforce l’aspect bucolique de ce paysage.

champ de blé pastel sec

Catégorisé dans :

Paysages,

Dernière mise à jour : 7 février 2024

Taggué dans :

,