J’ai réalisé ce champ de colza au pastel sec en plein air, profitant d’une journée de printemps ensoleillée pour sortir mon chevalet. Je ne suis pas allée bien loin pour trouver l’inspiration, à moins d’un kilomètres de ma maison.

Champ de colza au pastel sec

Matériel utilisé :

Cliquez sur les liens pour accéder directement aux pages.

Champ de colza au pastel : Le faux-ami !

En regardant ce champ, j’étais très embêtée. J’ai l’habitude de chercher des sujets simples pour mes pastels en plein air, et celui-ci l’était. Il était aussi coloré, bucolique, très représentatif de la campagne de ma région… Au premier abord, absolument parfait.

Mais…

J’avais l’impression que partout où je me positionnais, j’avais une bande de ciel bleu, une bande de vert/brun des arbres, et une bande jaune de colza. Trois bandes trop lisses et trop symétriques pour que mon tablau soit intéressant.

champ de colza au pastel sec

Trouver un point d’intérêt

J’ai fait tout le tour de ce champ de colza et je m’étais résolue à le représenter en biais pour apporter de la perspective. Mais le lendemain, j’ai aperçu un toit de ferme au loin. Mon point d’intérêt était trouvé.

Jouer sur les couleurs

Une autre façon de briser la monotonie d’un sujet un peu trop plat consiste à utiliser des couleurs moins attendues. J’adore jouer avec les violets, les roses ou les bleus dans mes paysages. Ici, les violets et les roses sont venus en sous-couche enrichir la végétation.

Pour le champ de colza, j’ai utilisé plusieurs jaunes, mais aussi des verts.

Superposer ses pastels permet de créer des mélanges hétérogènes en fonction de la pression exercée. Le grain du papier va lui aussi jouer un rôle, et ainsi faire apparaître un jeu de textures.

champ colza pastel sec

Si cette vidéo vous a plu, n’hésitez pas à visionner cette démonstration d’un champ de coquelicots au pastel sec.

Catégorisé dans :

Paysages,

Dernière mise à jour : 7 mars 2024

Taggué dans :

, , ,